Un nouveau départ pour Metrixware !

L’éditeur logiciel affirme ses nouvelles ambitions, conforté par une récente levée de fonds et un capital renforcé.

METRIXWARE annonce des évolutions stratégiques majeures à la sortie d’une phase de retournement d’à peine 6 mois. Editeur de solutions logicielles pour les principales banques et compagnies d’assurances franco-européennes, l’entreprise affiche aujourd’hui un nouveau capital social de 675.193 euros, consolidé par une récente levée de fonds. Une recapitalisation qui lui permet de se recentrer sur son cœur de métier d’éditeur et de développer son attractivité.

La nouvelle équipe dirigeante, fortement impliquée dans cette opération, a désormais carte blanche pour mener à bien la nouvelle stratégie commerciale, avant tout génératrice de licences. Retour sur une transition menée avec brio !

Suite aux difficultés de la société, un groupe de managers récemment intégrés dans l’entreprise (moins de 2 ans d’ancienneté en moyenne), constatant la compétence des équipes et le fort potentiel des produits, a pris l’initiative de s’inscrire dans une reprise et de donner les moyens à Metrixware de retrouver une dynamique vertueuse.

En fonction depuis juillet, la nouvelle gouvernance de Metrixware affiche une véritable synergie de compétences. A sa tête, Julie Dumortier est nommée à la direction générale et des opérations, aux côtés d’une direction commerciale et de responsables de lignes de produits.

L’entreprise a également renouvelé entièrement son Conseil de Surveillance avec 3 nouveaux membres afin de générer une émulation et un suivi efficaces : Lucien Lapasin, représentant du fond d’investissement NOVARIS EQUITY ; Alain Sarfati, représentant des Business Angels et PDG de la SSII MetaFactory ; et Jean-François Ménager, représentant du management et CFO de l’éditeur de logiciels COHERIS.

Ensemble, ils ont à cœur de rebâtir une relation solide avec les clients, mise à l’épreuve par la rapidité et le manque de visibilité sur les récentes évolutions de la société. Ils veillent également à optimiser la structure de coût de Metrixware pour un retour à la rentabilité à fin 2011 et pour accroître à court terme son attractivité.

Autres articles

Metrixware devient Metrixware Systemobjects

Metrixware devient Metrixware Systemobjects

Une année 2020 exceptionnelle avec une évolution de l’identité visuelle et du nom commercial de notre entreprise, spécialiste de la modernisation dans les environnements IBM z/OS, IBM i (iSeries, AS/400), IBM Aix, Linux, Windows.

Résoudre l’obsolescence des applications Flash

Résoudre l’obsolescence des applications Flash

La fin de support en 2020 de la technologie Flex et sa perte d’attractivité confronte aujourd’hui nos clients à une problématique délicate que nous pouvons résoudre avec notre technologie Rapid.

13 juin 2019 – Moderniser pour Innover en Afrique

13 juin 2019 – Moderniser pour Innover en Afrique

Le 13 juin prochain, Metrixware et ses partenaires organisent à Dakar le premier salon d’afrique francophone pour la modernisation et l’innovation des applications coeur de métier dans les environnements IBM i, Z et Cloud.

RPG/400 forever ?

RPG/400 forever ?

L’IBM i reste dans beaucoup d’entreprises la plate-forme informatique de référence, celle sur laquelle sont hébergées les applications et les données vitales. Obsolète RPG ? Pas vraiment …

Legacy, Obsolescence et Modernisation

Legacy, Obsolescence et Modernisation

Un système « legacy » est souvent un mot tabou, utilisé pour désigner un code que nous ne comprenons plus. Une autre définition aussi répandue est celle d’application obsolète, ancienne. Un article pour en savoir plus sur la modernisation.

5 juillet 2018 – Le Rendez-vous des ESN

5 juillet 2018 – Le Rendez-vous des ESN

Créé et organisé par Syntec Numérique et KPMG, la 1ère édition du rendez-vous des ESN aura lieu le 5 juillet 2018 à partir de 18h au Jardin d’acclimatation Bois de Boulogne.

Résoudre l’obsolescence des applications MFC/WTL

Résoudre l’obsolescence des applications MFC/WTL

Toute entreprise, éditrice de solutions logicielles ou disposants d’applications coeur de métier, est naturellement confrontée à des problématiques d’obsolescence de son Système d’Information et de ses solutions logicielles.